Serveur Saint Seiya Minecraft : RP, Faction, rôle play, guerre sainte.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Glenn de la Balance, l'enfant du Tigre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur Glenn
Chevalier d'or de la Balance
avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 20
Localisation : Sanctuaire

Feuille de personnage
Royaume: Royaume d\'Athéna

MessageSujet: Glenn de la Balance, l'enfant du Tigre   Ven 12 Mai - 23:52

Nom: Glenn  Lǎohǔ
Âge: 30 ans
Sexe: Homme
Particularité: élèves du Grand Pope précédent
Royaume d’allégeance: Royaume d’Athena
Statue sociale: Haut Juge du Sanctuaire et gardien de Rozan.


Description physique:

À première vue Glenn ressemble plus à un animal qu’a un homme, des cheveux écarlates lui arrivant jusqu’aux épaules, souffrant d’une maladie oculaire extrêmement rare ses yeux on l’apparence de ceux des grands félins, la pupille verticale et l’iris d’une nuance entre le doré et l’orange, un corps robuste à la musculature formée et une taille moyenne, un teint plutôt bronzé sans oublié le tatouage Taonias du Tigre graver dans son dos preuve que son âme est celui du Tigre, la plupart du temps il porte une tenue assez traditionnelle chinoise.

Description mentale:

L’esprit à la fois Combatif et épris de justice, un cœur brulant tel le tigre excité de bondir sur sa proie et surtout une profonde envie de servir la cause d’Athéna et de protéger les faibles telles sont les valeurs de Glenn, d’un tempérament calme et jovial il aime beaucoup rendre service et sympathisé avec tout le monde, sur un champ de bataille il sait se montré sérieux et respecte toujours la force de son adversaire, il a l’esprit combatif, mais c’est surtout son sens de la justice et de l’équité qui le distingue parmi les chevaliers d’or.  Haut Juge du sanctuaire respecté, impénétrable et surtout incorruptible-Personne n’a jamais remis en cause son jugement, car tout le monde sait qu’il est un homme juste et d’honneur.

Histoire:


          Nos poings fendent les cieux
           Et nos pieds déchirent la terre
           Nous apparaissent à chaque fois que le monde est menacé
           Nous sommes les chevaliers d’Athéna…mon nom est Glenn et voici mon histoire


Aussi longtemps que je me souviens, j’ai toujours vécu dans les contrées de Sennins dans le temple Taonias, d’après Maitre Shafu, Seigneur de Taonias, j’aurais vu le jour en Chine et j’aurais été confié par ma famille au Temple, car eux n’avaient guère les moyens de prendre soin de moi. Jusqu’à l’âge de 15 ans j’ai vécus, combattu et persévéré entre les murs du temple et ainsi éveillé mon tatouage Taonias, j’étais devenu Glenn le tigre indomptable. Mais tout ce temps une réalité me gênait plus qu’autre chose : malgré ce grand pouvoir, malgré toute cette puissance nous restons cloîtrés dans cette dimension à nous entrainer, mais à ne jamais agir pour les plus faibles et cette réalité me rendait dingue. Puis un jour j’en eus assez de garder tout ça pour moi, j’ai  donc révélé mes pensées à maitre Shafu, une fois tout ce que j’avais sur le cœur révélé je me sentis beaucoup mieux. Maitre Shafu inspira profondément, puis il finit par me demander :

« Est-ce donc pour cela que tu sembles toujours en colère lors des entrainements? »
« Oui…en quelque sorte, chaque fois que l’on s’entraine j’ai cette impression que l’on pourrait utiliser ces connaissances de combats pour une cause juste et non pour rester enfermer ici à ne rien faire »

maitre Shafu se tourna vers le balcon qui montrait une vue sur toute la vallée

« Tu fais honneur à ton nom Glenn…comme celui qui a sauvé ton village avant ta naissance, tu souhaites te battre pour autrui, tu me rappelles un très vieil élève et ami…..Très bien, mon jeune élève, ta formation à Taonias est terminée… »

« ….Je vous demande pardon? »


Le vieil homme se tourna vers moi en plongeant ses yeux dans les miens

« Jadis, un jeune garçon tout comme toi ne comprenait pas la raison pour laquelle nous restons ici à nous entrainer, il quitta alors Taonias pour suivre une cause qu’il trouvait juste….Ce jeune garçon avait pour nom Kyv….Le Dragon épris de justice. Ce jeune garçon finit par trouver ça cause à défendre et c’est auprès de lui que tu la trouveras également, vas au-delà des frontières de Chine et rapproches toi de la méditerranée, dans les montagnes de la Grèce antique tu trouveras ce jeune homme devenu aujourd’hui un grand dragon….et suis le chemin qu’il t enseignera »  

C’est donc ainsi que j’ai quitté Taonias, je me suis retrouvé donc en Chine pour la première fois depuis ma petite enfance, j’avais certes quelques connaissances géographiques, mais pour arriver à sortir du pays sans se perdre c’était une vraie galère. Mon voyage vers la Grèce dura 5 mois, 5 longs mois à marcher vers un territoire inconnu de tous. Lorsque j’atteignis enfin la Grèce, j’étais devenu plus fort! Endurcie par ce long voyage j’avais développé plusieurs réflexes de survie. Le plus dur était passé, maintenant il fallait que je trouve l’endroit dont maitre Shafu me parlait, le Sanctuaire. Mes recherches commencèrent dans les montagnes de Grèce, évidemment un sanctuaire caché n’est pas facile à trouver! Après 2 mois de recherche, je n’avais pas encore trouvé le sanctuaire! Si j’avais bien compté les jours, je venais de fêter mon seizième anniversaire dans ces montagnes. Puis finalement, j’arrêtai de chercher pour réfléchir, si personne n’avait jamais réussi à trouver le sanctuaire, pourquoi y arriverais-je? Et c’est là que j’ai eu la révélation « Le cosmos bien sûr! » si personne n’avait jamais réussi à trouver le sanctuaire, c’est parce qu’ils ne s’étaient jamais éveillés au cosmos! Alors le lendemain je repris mes recherches, mais cette fois en faisant bruler mon cosmos pendant toute mon expédition, et c’est comme ça que je l’ai trouvé! Les contrées de Sennins c’était déjà quelque chose, mais ça, c’était d’un tout autre niveau! Une immense cité grecque cachée dans les montagnes, qui malgré les siècles passés n’avait aucunement changé! Après m’être émerveillé sur la beauté du sanctuaire, je me décidai enfin à y entrer en allant tout simplement parler au garde qui surveillait l’entrée. Je sentis leur incrédulité lorsqu’ils me virent arriver, ils semblaient également se méfié beaucoup de moi vu la façon dons laquelle ils me pointaient avec leurs lances.

« Bonjour! Je suis à la recherche d’un grand dragon on m’a dit, qu’il vivait ici, l’auriez-vous vu? »

Dis-je simplement, mais cela n’a pas semblé leur faire plaisir et ils foncèrent tous deux sur moi….Évidemment, je les ai maitrisé et je suis entrée, mais je pense qu’ils m’ont agressé à cause de l’allure de mes yeux, on m’a souvent comparé à un démon pendant mon voyage et ça me faisais bien rire, bref j’entrai donc au sanctuaire, avant de me faire de nouveau entourer par une multitude de garde, mais cette fois ils étaient accompagnés d’un homme portant une armure particulière, celui-là semblait avoir une plus grande maitrise du cosmos que les autres…et j’ai moins fait mon malin. Lorsque je me suis réveillé je me trouvais dans une cellule, je demandai au garde qui me surveillait ou étais-je et il m’a répondu à la prison du sanctuaire autrement appelé Cap sunion , j’y suis rester une semaine en harcelant à chaque fois les gardes que je devais trouver un grand dragon, puis c’est ainsi que je l’ai trouver. Un jour je reçus une visite inattendue, un homme en toge blanche ornée de plusieurs accessoires dorés, il avait également sur la tête un casque d’or dont l’ombre cachait son visage.


« Alors c’est toi le garçon qui hurle qu’il est à la recherche d’un grand dragon? »

« Oui c’est bien moi, vous l’auriez pas vu par hasard? »

Pour seule réponse l’homme émit un soupir et se rapprocha de la cage.

« Quel est ton nom mon garçon? »

« Glenn…Glenn Lǎohǔ! »

« Glenn?.....Glenn…… »

Le vieil homme semblait réfléchir à quelque chose

« Tu as un drôle de prénom pour un chinois si je me fie à ton nom de famille »

« Mon nom me vient d’un homme qui sauva mon village avant ma naissance d’une attaque de sbire d’un dieu maléfique…on m’a raconté qu’il portait une armure dorée! Il aurait appelé son armure…. »

« Aquarius….Verseau! Cet homme était jadis un chevalier et un ami, tu as donc hérité de son nom! »

« Un chevalier? Vous en êtes un vous aussi? Quel est votre nom? »

L’homme parut hésiter sur sa réponse, mais finit par me dire

«Grand dragon….Cela fait longtemps que l’on ne m’a plus appelé ainsi! Mon nom est Kyv…Le Grand Pope du sanctuaire ainsi que l’homme que tu cherches! »  

Je ne pus m’empêcher de sourire, après 7 longs mois je me trouvais enfin face à l’homme qui allait me guider et faire de moi un combattant de la justice.

« Je vous ai enfin trouvé! J’ai voyagé depuis la chine pour vous trouver! Je viens de Taonias moi aussi, enseigné moi ce que vous avez appris et montrer moi une vraie cause à défendre! Faites de moi votre disciple! »

Il eut un long moment de silence, puis finalement Kyv tourna les talons

« Tu seras libéré sous peu, quittes le sanctuaire dans l’heure et n’y remets plus les pieds ou trouves toi un autre maitre »

« Hein? »

Sur ces mots, le vieil homme quitta la pièce me laissant seul dans mon incrédulité.
Je fus libéré quelques heures plus tard et bien évidemment je n’ai pas renoncé! Je vécus alors en vagabond au sanctuaire, pour manger "j’empruntais" de la nourriture au boucher en promettant de le rembourser et à chaque fois que Kyv se pointait au sanctuaire je le harcelais pour qu’Il fasse de moi son disciple et à chaque fois je m’en tirais  avec des bleus de la part des gardes. 3 mois ont passé et encore une fois j’attendais la venue de Kyv en me postant non loin de l’entrée du zodiaque d’or, mais cette fois les choses se sont passées différemment. Il devait être dans le début d’après-midi, comme à mon habitude je rodais proche du zodiaque d’or guettant l’arrivée de Kyv, quand soudainement une explosion se fit entendre, cela semblait provenir des portes du sanctuaire. Tous les soldats ainsi que les chevaliers présents foncèrent en direction de la porte et je fis de même. Lorsque je suis arrivé sur les lieux, plusieurs corps de soldat gisaient déjà sur le sol, en les voyants je sentis une colère bestiale monter dans ma poitrine et aussi dans mon dos, depuis un certain temps lorsqu’un de mes sentiments se faisait grandement stimuler je sentais mon tatouage me démanger. Je levai alors les yeux pour constater qui étaient les coupables de ce crime et je tombai nez à nez avec plusieurs chevaliers revêtus d’armure noire, c’était étrange, car certaine de ses armures étaient identiques à celle de certain chevalier, mais leurs cosmos était aussi noir que l’ébène, ils n’avaient en rien le sentiment de fierté et d’honneur que dégageaient les chevaliers c’étaient leur exact opposé….Des chevaliers noirs! Ils devaient être environ 15 chevaliers d’ébène face à moi et les chevaliers de la justice. Le combat débuta avant même que je ne m’en rendis compte. Les chevaliers autour de moi avaient déjà engagé le combat avec les chevaliers noirs, le choque de leur cosmos faisait vibrer l’air et trembler la terre, tout commençait à devenir flou, comme guidée par mon instinct je bondis sur l’un des chevaliers noirs qui ne s’attendait pas à voir un gamin nullement armé lui sauté dessus, je réussis à lui maitre un coup qui n’a pas semblé lui plaire. Une grande sensation de chaleur parcourait mon corps, je vis le chevalier noir m’attaquer avec une violente technique qui m’aurait été certainement fatale. Je vis la déflagration de cosmos noir me foncer dessus, instinctivement je positionnai mes mains devant mon visage, mais lorsque l’attaque ne fut qu’as quelque mètre de moi je compris que cela était inutile. Ma vie était sur le point de s’achever aussi vite qu’elle eût commencé, je vu ma vie défilée à grande vitesse, toutes les actions que j’avais entreprises jusqu’as maintenant et toutes ces actions….N’avais aucun but,  je me suis entrainé toute ma vie pour un objectif superflu, j’étais sur le point de mourir sans jamais avoir trouvé une cause à défendre et dans les derniers instants de ma vie je sentis une profonde colère enflammer mon corps.  Tout mon corps brulait d’un aura orangeâtes, ma respiration était forte et rapide, mon tatouage semblait s’étendre sur mon corps et mon âme semblait hurlé de toute sa rage. En quelques secondes mon corps était entièrement recouvert d’une aura qui semblait être le mien, cette aura se matérialisa alors et mon corps se fit soudainement recouvrir d’une armure de la même couleur que mes pupilles. Comment était-elle apparue? Je l’ignorais, mais sur le moment je ne répondis plus de rien. Tous les chevaliers noirs convergèrent leur regard dans ma direction, ils semblèrent aussi surpris que je ne l’étais moi-même, je ne m’étais  même pas rendu compte que je me trouvais à présent à 4 pattes entrain de grogner. Soudainement tous les chevaliers noirs qui n’étaient pas en combats sautèrent dans ma direction pour m’assener plusieurs coups mortels, alors je sentis monter en moi toute la colère, toute la bestialité de mon cosmos remonter le long de ma gorge et lorsque les chevaliers noirs furent assez prêts je libéra le tout dans un  rugissement strident, un rugissement qui ne serait possible avec des cordes vocales humaines, c’était le rugissement de mon âme, celui du tigre indomptable. Tous les chevaliers noirs qui m’assaillaient furent violemment expulsés par l’onde sonore de mon hurlement. J’étais dans un état second, j’avais une violente envie de frapper tout ce qui bouge, mais la lueur de lucidité qu’il me restait m’aidait à ne pas céder à la colère. Que m’arrivait-il? Quelle était cette armure qui m’a soudainement  recouvert ? Toutes ces questions une seule personne pouvait me les donner et c’était Kyv. Alors que les chevaliers noir toucher par mon attaque retombaient lourdement sur le sol, les chevaliers se précipitèrent sur eux pour leur empêcher la fuite, je tourna précipitamment les talons et fonça en direction du Zodiaque d’or. Ma course était particulière, effectivement comme un animal je me déplaçais à quatre pattes de façon instinctive, cet étrange cosmos qui m’entourait était colérique et bestial, il guidait mes mouvements vers ma destination. Enfin je faisais face au premier temple, celui-ci était vide, car son gardien participait à la bataille. Seconde maison, cette fois un homme gigantesque et massif me bloquait la route, son armure dorée illuminait mes yeux et sa posture imposait le respect, mais je n’avais pas le temps de m’arrêter et à ma grande surprise, il me laissa passer, sans rien tenté ni même se retourner, il avait tout simplement fait comme si je n’étais pas là et se fut pareil pour tout l’autre chevalier d’or que je croisai. Tous me laissèrent passer sans bouger le petit doigt jusqu’à ce que je me retrouve devant le 13e temple. Kyv installer sur un trône doré m’observait depuis le fond de la pièce puis s’adressa à moi.

« C’est bien ce que je pensais, j’ai bien fait de demander aux chevaliers d'or de te laisser passer….Ce cosmos je ne l’ai pas ressenti depuis longtemps, ainsi donc tu as atteint ce stade? »

Lorsque j’ouvris la bouche pour parler seul un petit grognement sortit de ma bouche. Kyv se redressa sur son siège.

« Étant donné les circonstances dans lesquelles tu t’es éveillé à ce stade il est normal que tu te laisses dominer par ce pouvoir, hmmm…. »

Il sembla réfléchir pendant un moment, peut être une 1 minute, cela m’avait paru comme des heures. Il finit alors par ce levé et dit sur un ton solennel :

« Très bien….Ayant entendu l’appel de ton cosmos et sa véritable nature, je suis disposé à te prendre comme disciple….Mais pas dans cet état! »

La dernière chose que je vis alors fut un dragon qui me percuta de plein fouet!
À mon réveil, tout était revenu à la normale, j’avais apparemment dormi pendant 3 jours. Dès mon réveil Kyv m’a convoqué devant les 12 temples et lorsque je me suis retrouvé face à lui il entama la discussion.

« Enfin réveillé, très bien alors nous allons très vite commencer, tout d’abord as-tu des questions? »

« Oui, qu’est-ce qu’il m’était arrivé? »


« …tu as atteint l’harmonie dans des situations bien curieuses…lorsqu’un guerrier Taonias atteint un certain point d’harmonie avec l’esprit animal qu’il l’habite, celui-ci se matérialise alors sur son corps et ainsi son hôte obtient à la fois ses facultés et son instinct…mais prend garde, nombreux sont ceux qui ont atteint l’éveil, mais qui se sont laissé contrôlé par leur coté animal et ainsi plongé dans la démence. C’est pourquoi ton premier entrainement consistera à garder sous contrôle ton côté animal! »

« Parfait on commence quand? »

« Pas ici, je vais t’envoyer dans un endroit où tu pourras t’entrainer sans retenue, c’est là que débutera ton entrainement. »

« Très bien comment je le trouve? »

« Suit le dragon »

« Pardon? »

La main de Kyv s’illumina alors d’un aura un vert, il leva alors le bras vers le ciel et soudainement un dragon fait de cosmos jaillit de sa paume et commença à s’éloigner vers l’horizon

« Dépêche-toi sinon tu vas le perdre! »

« ……HEEEEEIIIIINNNNN? »

J’ai foncé alors désespérément à la poursuite du dragon et ainsi commença mon long périple.

Combien de temps avais-je couru? Une semaine? Peut-être deux? Enfin quoi qu’il en soit je courus sans m’arrêter pendant des jours et des jours, le dragon ne s’est pas arrêté avant notre destination. À ce stade de l’expédition je ne discernais plus rien, sauf le dragon la dernière image dont je me souviens fut son atterrissage dans un lac et dans lequel je me suis  laissé également tombé. Je n’avais jamais autant bu d’eau de ma vie. Lorsque j’ai fini désaltéré, je me suis trainé jusqu’au rivage et je suis tombé dans l’inconscience.

Lorsque je me réveillai, j’étais installé confortablement dans un lit, des habitants d’un village situé proche des cascades de Rozan me trouvèrent et prirent soin de moi jusqu’à mon réveil. Je leur dis la raison de ma visite et c’est en bienfaiteur qu’il m’accueillir, ils me dirent également que c’est dans les cascades que je trouverais ce que je recherche. Quelque jour plus tard je pris la route vers la cascade, une magnifique cascade entourer de végétation, juste en face se situait une partie de la montagne qui c’était dresser à quelque mètre de la cascade. Sur ce morceau de pierre se trouvait une maison. Lorsque je me rendis alors je sentis le cosmos de Kyv entrée en contact avec le mien. Il m’expliqua alors que c’est ici que j’allais vivre et qu’à présent mon entrainement commençait.

La première partie de mon entrainement fut d’apprendre à rester calme en toute circonstance, d’être en harmonie avec mon corps et mon esprit et pour cela je méditais. Suivant les instructions de mon maitre, je restais des journées entières assis sur le bout de roche faisant face à la cascade, méditant afin de trouver la paix et la sérénité. Cet entrainement dura environ un mois, puis une fois que maitre Kyv jugea que j’étais prêt pour la suite, nous passons alors à l’étape suivante, le cosmos. Bien évidemment, je savais ce qu’était le cosmos et savais l’utiliser, mes entrainements à Taonias m’ont surtout appris à l’utiliser  au corps à corps et à des fins combatives, en d’autres termes je ne maitrisais qu’une partie de son potentiel. Maitre Kyv m’apprit alors les capacités surprenantes du cosmos, jamais je ne m’étais imaginé que ce pouvoir pouvait être aussi grand, je ressentais en moi comme un univers prêt à exploser si je le lui demandais. Cet entrainement dura lui plusieurs mois. Lorsque cet entrainement finit, Kyv me donna alors la permission de pouvoir de nouveau recouvrir mon armure Taonienne. Cette fois si, je n’étais pas autant submergé par mes émotions, au contraire, je me sentais en harmonie avec moi-même. Cette étape réussit l’entrainement devint plus dure. Maitre Kyv m’expliqua alors que l’école de Rozan dont il en était héritier s’inspirait des techniques de Taonias, mais également de ceux des chevaliers et des arts martiaux. Il m’expliqua que c’était à moi d’apprendre à créer mon propre style de combat selon mon animal intérieur en y mêlant le style de combat de Rozan, cela signifiait aussi à apprendre la maitrise de plusieurs armes. Il m’expliqua que les armes étaient interdites par Athéna au sein de la chevalerie, à quelques exceptions prêtes, mais je me devais d’apprendre à les maitriser parfaitement pour mieux la contrée.

3 ans passèrent depuis le début de mon entrainement, j’avais à présent 19 ans, j’étais devenu un homme robuste et fort, j’avais également muri et pris en maturité, je voyais le monde différemment et j’avais trouvé quelqu’un à protéger. Pendant l’une de mes excursions dans les contrées de chine pour mon entrainement, je tombai sur un chariot de marchand pillé au milieu de la route. Les passagers ont  malheureusement été tués par des brigands, tous sauf un. Je trouva dans les restes du chariot, une enfant encore dans les bras de sa défunte mère. Elle ne devait pas avoir plus de 3 ans, lorsque je la pris dans mes bras, une sensation se créa au fond de moi, un doux sentiment envers elle, comme si je l’avais toujours connu, ce sentiment me poussait à la protéger de tout danger et de la rendre heureuse. Je recueillis donc cette enfant et la ramena avec moi à Rozan. Les femmes du village s’occupaient d’elle pendant mon entrainement et me donnaient des conseils pour l’élever, mais généralement, je me chargeais de m’en occuper dans ma maison près de la cascade, je la baptisa Lin.

Je voulus apprendre plus sur les autres chevaliers, je demanda donc à mon maitre de me parler des chevaliers d’or, leurs visages étaient encore gravés dans ma mémoire, enfin sauf celle qui portait un masque. Maitre Kyv me parla donc de certains d’entre eux…Akai du scorpion, Taakeshi du cancer et Glenn du Verseau tout deux disparues à ce jour, il me parla également de Saburo du bélier, le réparateur d’armure qui se trouvait dans les montagnes de l’Himalaya, ce n’était pas si loin de chez moi alors l’idée me fut venue d’aller le rendre visite, je ne m'étais pas attendu à ce que ce soit si difficile.  Je remis donc avant mon départ aux femmes du village ma petite Lin et partie pour l’Himalaya en suivant les coordonnées que m’avait transmis mon maitre, trouver les montagnes ne fut pas compliqué, mais pour le reste ça a été un cauchemar. Entre l’escalade quasi impossible, les grottes démoniquement hantées et enfin les esprits des chevaliers que se sont perdu ça a été la galère, sans mon armure de Taonias je serais surement mort dans cet enfer, mais malgré tout j’arrivai à destination : je me rappelle avoir vu une tour ainsi qu’un enfant se tenant en face de moi, je crois, lui avoir dit un truc du genre « T’as vu comment je suis arrivé? C’est qui le plus fort? » Avant de m’évanouir.

À mon réveille, je me trouvais installer sur un lit, non loin de moi se tenait un homme dans la quarantaine à l’apparence assez dure, ce que je remarquai en premier fut les deux points violets gravés sur son front, il possédait de cours cheveux blancs et des yeux couleur noisette, aucun doute il s’agissait de Saburo. À ses côtés se trouvait un jeune garçon, il semblait ne pas avoir plus de 10 ans, il possédait des cheveux longs et bleus, des yeux verts et également deux points violets sur son front, le jeune garçon que Saburo a élevé. Le chevalier du bélier s’avança donc vers moi et prit la parole :


« Je me souviens de toi, tu es le disciple de Sa Sainteté le Grand Pope Kyv, tu as grandis »

Je souris alors en voyant qu’il m’avait reconnu alors qu’on ne s’est croisé qu’une ou deux fois.

« En personne! Glenn Lǎohǔ pour vous servir, je suis flatté que vous m’ayez reconnu!»

« Avec des yeux comme les tiens, ce n’est pas compliqué….oh et je te présente mon jeune disciple : Kalden »

Dit-il en se tournant vers le petit garçon qui se contenta de m’observer en silence et inclina la tête lorsque son maitre le présenta. Je me leva alors doucement du lit et m’agenouilla devant le petit garçon pour être à sa hauteur et déposa ma main sur sa tête et la secoua doucement avec un grand sourire.

« Enchanté Kalden »

Dis-je avant de levé mes yeux vers Saburo :


« Moi aussi j’ai commencé à élever une enfant ressemant »

« Vraiment? Et contes-tu en faire ton disciple? »

Me demanda-t-il. J’avoue que je n’y avait pas vraiment pensé, mais la réponse ne se fit pas tarder

« Je compte l’élever avant tout comme une enfant normale, mais si jamais un jour elle me demande de lui transmettre les techniques de l’école de Rozan, c’est avec plaisir que je les lui enseignerais. »

Il eut un bref silence et Saburo finit alors par hocher la tête.

« Et que me vaut l’honneur de ta visite? Tu n’es pas encore chevalier, tu n’as donc pas d’armure à réparer, je ne vois pas ce que je pourrais faire pour toi »

« Oh, mais je ne suis pas là pour un service, je voulais juste te rendre une petite visite! »

Saburo et Kalden se tournèrent vers moi l’air aussi surpris l’un que l’autre.

« Tu as traversé la chine et l’Himalaya, passé tous les obstacles qui se trouve sur le chemin de Jamir…pour une visite de santé? »

« Ouais je sais…mais je n’étais pas au courant de tous ses épreuve et piège, mais au final ça s’est plutôt bien passé »

Saburo continua de m’observer, mais cette fois si plus sérieusement

« Tu as passé les différentes épreuves de la route de Jamir qui sont censées être dangereuses pour des chevaliers…je me demande ce qu’attend le seigneur Kyv pour te faire participer aux épreuves d’obtention ? »

Mon sourire disparu alors et je m’asseya sur le lit en fronçant les sourcils.

« Maitre Kyv  ne semble pas avoir confiance en moi, depuis le jour où je l’ai rencontré il n’a jamais manifesté une quelconque sympathie envers moi…à croire que je ne lui inspirais que de la pitié lorsqu’il m’a pris pour disciple. »

Saburo resta longuement silencieux avant de me demander :

« Que sais-tu sur le Grand Pope Kyv »

Je haussai alors les épaules en y réfléchissant

« Et bien…tout comme moi c’était un disciple de Taonia, tout comme moi il a quitté la contrée de Sennin pour trouver sa véritable voie, il est ainsi devenu chevalier de balance et à combattu pendant la dernière guerre sainte il y’a 232 ans et est devenu Grand Pope à la fin de cette dernière, je ne sais rien de plus, impossible de le questionner sur son passé malgré toutes mes demandes, je tiens ses informations des différents chevaliers que j’ai croisés au sanctuaire.  »

Saburo hocha donc la tête et se tourna vers son jeune disciple

« Continue de t’exercer Kalden…Glenn suis moi. »

Dit-il alors en sortant de la tour. Je le suivis donc jusqu’au bout du morceau de pierre sur lequel était érigée la tour de Jamir, de là nous avions une vue imprenable sur les montagnes. Il se tourna alors vers moi et dit :


« Que sais-tu sur l’armure de la balance? »

J’y réfléchis un instant et répondis

« Et bien…il s’agit de l’une des douze armures d’or, la septième plus précisément et….c’est tout ce que je sais »

Saburo me lança un regard sévère avant de répliquer

« L’armure de la balance fait partie des douze armures les plus puissantes jamais créées par l’homme et de toutes les armures, elle est de loin la plus dangereuse! »

Je le regardai alors avec de grands yeux

« Pourquoi? »

« Comme tu dois le savoir, Athéna dans les temps mythologiques a interdit à ses chevaliers l’usage des armes… »

« Vous êtes sur? Parce que je me rappelle avoir vu des chevaliers avec des chaines, des masses des… »

« SEUL, le chevalier d’or de la balance en possédait, son armure est composée de douze armes chacune capable de détruire une étoile entre les mains d’un chevalier! C’est également la raison pour laquelle les chevaliers de la balance sont les plus rares parmi les chevaliers d’or, car seule une personne possédant un grand sens de la justice et de l’équité peut se voir revêtir l’armure d’or de la balance, les chevaliers de la balance ont toujours été les plus épris de justice parmi les chevaliers. »

Je restai silencieux le visage figé, je ne savais pas tout ça, mon maitre était donc un si grand homme? Évidemment je n’en ai jamais douté, mais savoir tout ça à propos de lui…cela renforçait mon admiration pour lui.

« Qui est l’actuel chevalier de la balance? Maitre Kyv ne m’en à jamais parlé »

« Il n’y en a pas, car lors de la dernière guerre sainte, l’une des armes de la balance a été volée »

« QUOI? »

Ne pus-je me retenir d’échapper

« Comment est-ce possible? Un chevalier est censé pouvoir appeler son armure qu’importe l’endroit où elle se trouve, si je ne me trompe? »

Saburo hocha la tête

« Oui, mais pas dans ses circonstances….À cette époque,  Kyv a eu un élève, il se nommait Van, le chevalier d’argent de la baleine, il était la fierté de Kyv, un chevalier fort et courageux, mais avec une ambition démesurée, il fut corrompu par le dieu des mers, Poséidon en personne, il lui a promis une place de choix parmi ses rangs et une vie de rêve s’il lui dérobait l’une des armes de la balance. Alors, sans que Kyv ne s’en aperçoive, il déroba grâce au pouvoir que lui avait offert le dieu des océans, le trident de la balance. Une fois entre les mains du dieu, il usa de ses pouvoirs pour l’empêcher de revenir à son propriétaire, ainsi donc l’armure privée de l’une de ses armes fut déséquilibrée et de se fait il est impossible de la revêtir et le seigneur Kyv…brisé par cette trahison combattit au côté d’Athéna sans armures pendant le reste de la guerre et depuis ce jour il n’eut plus jamais de disciple…jusqu’à toi ».

Je ne dis plus rien pour le reste de la soirée. Je me contentai d’observer la vue en silence, Saburo me laissa seul voyant bien que j’en avais besoin, Il fallait que je réfléchisse à tout ça.

Les jours suivant ont été des plus agréables, J’apprenais à mieux connaitre Saburo ainsi que son disciple, je voyais bien que je l’agaçais par moment, lui qui semblait si silencieux et solitaire, mais d’un autre coté je voyais également que ma présence lui faisait un peu du bien. Je resta donc cinq jour à Jamir, le temps de bien connaitre l’endroit et aussi de sympathisé avec ses deux habitants. Kalden était doué pour son âge, il semble bien partie pour succéder Saburo à sa noble tâche et j’espérais quelque part que Kyv pensais la même chose pour moi. Au bout de cinq jours je quittai Jamir afin de retourner au cinq pics. Le voyage plus facile que l’allé, j’atteignis le village de Rozan en à peine trois jours. Je retrouvai ma petite Lin et la ramena avec moi dans la maison se trouvant au pied de la cascade, mais malheureusement je devais de nouveaux bientôt la laisser au village, je devais à présent prendre mon destin complétement en mains et prouver de quoi je suis capable, je devais me rendre au sanctuaire.

Après une semaine passée aux 5 pics, je remis de nouveaux Lin aux villageoises, ce qui les fient plaisirs à mon grand soulagement et je partie pour la Grèce. J’ai essayé à plusieurs reprise de contacté mon maitre pour lui prévenir, mais je ne reçus aucune réponse. Je quittai donc les 5 pics, puis la chine en direction de la Grèce, le voyage me prit 3 semaines de marches, avec mon nouvelle entrainement, je me déplaçais beaucoup plus rapidement sans pour autant m’épuiser. J’atteignis donc enfin le sanctuaire, voilà bientôt quatre ans que je ne m’y étais plus rendu et il n’avait pas changé d’un poil.

Cette fois si, je réussis à entrer au sanctuaire sans accrochage, je me retrouvai donc au milieu de ruine ou s’entrainait plusieurs chevaliers et apprenti et cela sous les regards intéressé des gardes des sanctuaires. Tous s’entrainaient d’arrachepied afin d’obtenir un jour une armure sacrée et ainsi revendiquer le titre de chevalier. Dans toute cette agitation, une autre scène semblait se dérouler un peu plus loin sans se faire remarquer : trois apprentis étaient en train de s’acharné sur un autre apprenti qui semblait plus chétifs que la moyenne, pourtant ce jeune soldat était arrivé à survivre longtemps au sanctuaire si je me référais à son âge et à l’état de ses vêtements, cela était très admirables, mais pourtant malgré cela ses co-disciples s’acharnaient sur lui, comme si le seul fait qu’il soit encore au sanctuaire était une hérésie. Devant cette scène quelque chose en moi semblait bouillir, je sentais mon tatouage me démanger ainsi que mes poings. Si il y’a bien une chose que je n’ai jamais supporté, c’était l’injustice. Alors à ce moment-là j’ai cessé de réfléchir, qu’importe qu’ils soient plus nombreux ou plus forts, tout ceux qui s’en prennent aux plus faibles ne mériterons jamais le titre de chevalier. Je laissa donc mon corps me dictée et je fonçai dans leur direction, bondissant alors au bon moment sur ma première cible, celui qui semblait être le leader et lui envoya mon pied en plein dans le visage. Ce dernier alla s’écraser un peu plus loin alors que les autres se tournèrent vers moi, je me relevai alors et dit sur un ton grave en plaquant mon poing contre mes paumes :


« Vous aimez vous en prendre à plusieurs contre un type tout seul? Parfait je suis votre homme! »

Leur réaction ne se fit pas attendre, aussitôt les deux autres apprentis me foncèrent dessus pour me ruer de coup, pourtant j’arrivais a voir distinctement chaque coup venir, j’arrivais donc aisément à les éviter ou à les bloquer. A deux contre un, j’arrivais à contrôler la situation jusqu’à mon offensif, aussitôt entre deux esquive, j’effectuai un coup de pied rotatif en plein dans les côtes de l’un de mes adversaire tout en gardant mon équilibre sur une jambe. Je me rendis compte à ce moment-là de mes progrès, jusqu’à maintenant, je ne m’étais jamais battu avec un autre humain, tout mon entrainement avait été solitaire, j’étais devenu un guerrier accomplie, j’étais devenu un Tigre indomptable! Tout ceci se passa en une fraction de seconde, je revins aussitôt a moi et bondit sur mon adversaire maintenant au sol et leva mon poings pour le lui envoyer au visage quand une force vint soudainement le bloquer. Je vis alors la réaction du disciple qui semblait à la fois admiratif et effrayer face à ce qui venait de m’arrêter, je levai alors les yeux pour le regarder et j’eu la même réaction, mais sans la peur. Derrière moi se tenait un homme brillant de mille feu de parts sa prestance et de son armure doré, il possédait de long cheveux violet qui lui arrivait au bas du dos d’une main il saisissait mon poignet et de l’autre il portait son casque, je me souvins alors de lui, je l’avais vu la première fois que j’ai traversé les douze maisons, il était le gardien de la quatrième maison du zodiaque, il était Jeremiah chevalier d’or du cancer!

Après être resté quelques instants à me regarder sans rien dire, il finit par me demander :


« Quelle est ta constellation protectrice, Chevalier? »

Je fus surpris par cette question et une expression de légère déception se peint sur mon visage

« Je…je ne suis pas chevalier, je ne suis qu’un apprenti comme ces trois-là »

Il fronça alors légèrement les sourcils et répondit:


« Tu es bien le chat sauvage d’Il y’a quatre non? »

Je me frotta alors doucement la tête avec ma mains de libre en répondant timidement


« Ah…euu, oui c’était bien moi »

Il me regarda alors plus sérieusement et me dit:

« Je vois alors voici ma question »


À ce moment-là en se servant de mon poignet, il me tira vers lui et me choppa par le col en rapprochant soudainement mon visage du siens et me demanda:

« Qu’as-tu fais au Grand Pope pour ne toujours pas être chevalier? »

Étant donné les circonstances je me mis légèrement bégayer  


« Et. Bah…c’est que… je ne sais pas trop moi! »


Les yeux plissé pendant quelques instants il sembla chercher quelque chose dans les miens avant de me lâcher

« Très bien je vais lui demander »


Il tourna les talons et s’éloigna me laissant à genoux le regarder toujours avec une expression de surprise au visage

« Wow! »
Revenir en haut Aller en bas
 
Glenn de la Balance, l'enfant du Tigre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Minecraft :: Roleplay :: Fiche des personnages :: Royaume d'Athéna :: Chevaliers d'or-
Sauter vers: